Garçon ! X Chef Emmanuel Perrodin

Cycle Ciné Gourmand
DEGUSTATION CINEMATOGRAPHIQUE / AUDITORIUM THOMAS JEFFERSON / Cycle Ciné Gourmand
Mercredi 7 juin à 19h00

Horaires

Le tarif comprend la séance cinéma et la dégustation mets & vins.
Début : 19h00 / Durée : 3h30

Accessibilité

Adultes
Tarif abonné 35,10€* / Tarif plein
39,00

Vous êtes ici

Présentation

Un mercredi par trimestre, La Cité du Vin vous propose un concept inédit : la découverte d’un film et sa traduction culinaire à déguster ! Avec le cycle Ciné Gourmand, la diffusion d’une oeuvre cinématographique se poursuit par une dégustation mets et vins, signée par un chef cuisinier de renom.

Cette 4ème édition débutera par la projection dans l'auditorium du film "Garçon !" de Claude Sautet (1983) et sera suivie d'une dégustation mets & vins signée et animée par le Chef Emmanuel Perrodin, directeur d’Œuvres Culinaires originales.

LE MENU d'Emmanuel perrodin

  • Escargot au comté et au basilic
  • Tartare de boeuf au couteau
  • Oeuf mayonnaise à la façon du chef, poutargue et petits pois
  • Maquereau juste brûlé, betterave et vin blanc
  • Aubergine à l'encre, seiche et piment
  • Tête de veau croustillante, gribiche
  • Huître en trois façons, à l'antique, au lard et au champagne
  • Tourte à la pintade et au foie gras
  • Tartelette fraise, pistache, tagette
  • Oeuf à la neige aux pralines
  • Chocolat citron gingembre

Pendant la dégustation, concert avec Cécile Berry, premier alto solo à l’Opéra national de Bordeaux & Aurélien Petillot, altiste.

Les vins

  • Domaine Uby, IGP Côtes de Gascogne 2015, vin blanc du Sud-ouest
  • Domaine Saint Michel, Rully Premier Cru, Champs-Cloux 2014, vin rouge de Bourgogne
  • Arbaude 2015, Mas de Cadenet, Côtes-de-provence, vin rosé de Provence

* Billets réduits abonnés en vente uniquement sur place.

Le film : Garçon !

Film de Claude Sautet - 1983 (1 h 42)
Avec Yves Montand, Jacques Villeret, Bernard Fresson, Nicole Garcia, Marie Dubois...
Musique de Philippe Sarde

Synopsis : Alex, ancien danseur sans grand succès, travaille comme chef de rang dans une grande brasserie parisienne pour rembourser l'argent qu'il doit à son ex-femme. Il partage son appartement avec son meilleur ami, un collègue pris dans une situation inextricable entre sa femme dont il a du mal a divorcer et sa compagne avec laquelle il a deux enfants. Séducteur, Alex multiplie les conquêtes sans lendemain, lorsqu'il retrouve Claire, qui lui donne la force de réaliser un vieux projet...

Inspiré par un personnage réel, un serveur que voyait régulièrement Claude Sautet dans un restaurant où il avait ses habitudes, le film est un monument à la gloire de deux institutions françaises, les brasseries parisiennes... et Yves Montand ! Après César et Rosalie et Vincent, François, Paul et les autres... c'est d'ailleurs le dernier film de Sautet avec Yves Montand. La brasserie a été entièrement reconstituée en studio grâce au talent de Dominique André, un décorateur installé à Montmartre, et elle est plus vraie que nature, reflétant une époque un peu oubliée. C'est une des caractéristiques importantes du cinéma de Sautet que de situer souvent des scènes majeures dans l'ambiance enfumée d'un bar ou l'intimité d'une table de restaurant. Pour lui, c'est là que se nouent ou se resserrent des liens d'amitié ou d'amour : en fin observateur du quotidien de ses personnages il professe qu'il n'y a pas de vie sans café, sans brasserie. L'un des points culminants du film est le moment où les quatre garçons, invités par l'un d'eux qui a gagné au tiercé, se retrouvent pour un repas gastronomique chez Lasserre. Pour eux un moment d'émotion intense, à la fois professionnelle et affective. Le rythme du film est quasi parfait, notamment dans la superbe scène d'ouverture qui voit évoluer les garçons en salle dans une série de plans-séquences d'une grande fluidité.

Le Chef Emmanuel Perrodin

Originaire de Franche-Comté et historien de formation, Emmanuel Perrodin est un autodidacte en matière de cuisine. Il intègre à 30 ans le restaurant le Péron, institution marseillaise étoilée, et il devient Chef du Relais 50 sur le Vieux-Port en 2011. Pour sa cuisine, il s'inspire de la méditerranée, de sa Franche-Comté natale mais aussi de nombreuses régions du monde, du Liban au Japon. Il est également président du Conservatoire International des Cuisines Méditerranéennes (CICM). Aventureux par nature, Emmanuel Perrodin quitte le Relais 50 en 2015 pour se lancer vers de nouveaux horizons, il est aujourd’hui en itinérance totale et s'investit dans de nombreux  projets en accord avec sa volonté de développer le rapport entre la cuisine et la culture.

Partenaires / mécènes