Langue

  • Français

Date

10 nov. 2021

Sous le label les Vendanges du Savoir, cette série de conférences met en avant des chercheurs qui viennent présenter l’état de leurs travaux et échanger avec le public sur des sujets relatifs à la vigne et au vin.

Dans le domaine de la microbiologie, les approches méthodologiques permettent désormais de révéler une diversité microbienne du vignoble à la cave jusqu’à présent insoupçonnée, différente selon la région de production, le climat, les cépages.

Ces travaux conduisent intuitivement à présupposer l’existence d’une composante microbienne liée au terroir, allant même jusqu’à envisager, qu’en tout lieu, il serait possible de créer un vin de terroir en injectant des microorganismes du sol sur le raisin !

Par ailleurs, l’existence de levures ou bactéries de Cru est un concept encore solidement ancré dans le monde professionnel. Il prête aux microorganismes de grandes vertus pour révéler l’authenticité et l’originalité des vins.

Pourtant, une relecture des données scientifiques met fortement en doute ces concepts de microorganismes de terroir ou de Cru. Cette conférence à deux voix permettra de mettre en lumière cette controverse.

Avec

Isabelle Masneuf-Pomarede, œnologue et professeur en œnologie à Bordeaux Sciences Agro.

Patrick Lucas, professeur en microbiologie du vin à l’Institut des Sciences de la Vigne et du Vin de l’Université de Bordeaux

En partenariat avec : l’Institut des Sciences de la Vigne et du Vin, l’université de Bordeaux et l’université Bordeaux Montaigne

La controverse des micro-organismes de terroir

La controverse des micro-organismes de terroir