Langue

  • Français

Date

7 fév. 2017

En 1991, le chercheur Serge Renaud associe la consommation régulière et modérée de vin rouge à une réduction des maladies cardio-vasculaires. Depuis cette date, les controverses sur les bénéfices de la consommation de vin sur la santé ont été nombreuses, et souvent dans un climat passionnel, ou au moins partisan. Aujourd'hui, il est clair que la consommation de vin doit être appréhendée dans tout un ensemble de facteurs nutritionnels, environnementaux et autres, constituant le cadre de vie des individus. En particulier, la consommation de vin a été associée dans certains pays avec une nutrition de type méditerranéenne dont les effets bénéfiques ont été démontrés par des études épidémiologiques. L'objet de cette conférence sera de rappeler les résultats les plus convaincants de ces études de recherche afin d'ouvrir la discussion dans un climat serein.

Avec :

  • Cécilia Samieri, chercheur Inserm Bordeaux
  • Jean-François Dartigues, professeur de santé publique à l’université de Bordeaux

Le vin est-il bon pour la santé ?