Le vin, culturel, universel et pluriel

Le vin constitue un élément indissociable de la culture et du patrimoine vivant de notre pays, mais également de nombreux autres pays des cinq continents.

Depuis 5 500 ans avant notre ère, le vin est au cœur de la vie des hommes. Il sculpte nos paysages, accompagne nos croyances, nos mœurs, nos traditions, nos pratiques sociales, envahit nos imaginaires.

Universel, pluriel, il traverse les frontières, les siècles, impose partout sa marque matérielle et immatérielle. Il se réinvente sans cesse sous des formes nouvelles, dans des usages multiples.

Bordeaux, capitale culturelle et mondiale du vin

À travers son histoire, son port et son développement intimement liés au vin, Bordeaux a contribué à diffuser la culture du vin dans le monde. Jouissant d’une réputation internationale et d’une image exceptionnelle grâce au précieux nectar auquel elle est associée, Bordeaux est en pleine transformation et n’a de cesse, depuis plus d’une décennie, de se hisser au rang des destinations touristiques européennes majeures.

Inscrite en 2007 au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, élue meilleure destination européenne 2015, la cité girondine, séduit toujours plus d’investisseurs, de touristes et de nouveaux résidents.

Qui mieux que Bordeaux pouvait accueillir un lieu aussi emblématique que la Cité du Vin ?

fondation cité du vin

La genèse du projet

L’idée d’un Centre culturel et touristique du vin devient un véritable projet en 2009. C’est Alain Juppé, Maire de Bordeaux, qui le propose lors de sa campagne aux municipales de 2008.

Une association de préfiguration est créée en 2009 pour coordonner les études de faisabilité aux côtés de la Ville de Bordeaux, futur maître d’ouvrage et propriétaire du bâtiment de la Cité du Vin. Présidée dans un premier temps par Alain Juppé puis par Sylvie Cazes, elle est dirigée par Philippe Massol.

Les membres fondateurs de l’association sont la Région Nouvelle-Aquitaine, Bordeaux Métropole, la Ville de Bordeaux, le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB) et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bordeaux. Un fonds de dotation est créé dès 2011 afin de recueillir les dons des mécènes qui soutiendront le financement de la construction de la Cité du Vin. En janvier 2015, l’association passe le relais à la Fondation pour la culture et les civilisations du vin qui exploite et assure le développement et la promotion de la Cité du Vin depuis son ouverture en juin 2016.

Située dans le quartier des Bassins à Flot, ce site de loisir culturel de près de 14 000 m2 constitue un pôle d’attractivité majeur et unique pour la région Nouvelle-Aquitaine.

fondation cite du vin

Le financement

La construction de la Cité du Vin est le fruit d’un partenariat public-privé original alliant financement public et privé via le mécénat. Un modèle de montage financier relativement unique en France.

Ainsi, représenté par 80 entreprises mécènes principalement issues du secteur vitivinicole de la région, le secteur privé joue un rôle majeur avec 19% du financement de la construction (soit 15M€ HT).

Afin de réunir les 81% restant du montant global de 81 M€ HT, la Ville de Bordeaux a réussi à fédérer l’ensemble des collectivités territoriales et des structures et institutionnelles autour du projet :

  •  Ville de Bordeaux 38%
  • Europe 15%
  • Bordeaux Métropole 10%
  • Région Aquitaine 7%
  • CIVB 7%
  • Etat 2%
  • CCIB 1%
  • Département Gironde 1%
DÉCOUVREZ LES MÉCÉNES BATISSEURS
fondation cité du vin

Le Comité scientifique et culturel

La Cité du Vin s’appuie sur l’expertise de nombreux partenaires et s’inscrit dans des réseaux d’échanges culturels et scientifiques nationaux et internationaux. Si le lieu privilégie l’expérience, le partage et l’accessibilité au plus grand nombre, les contenus diffusés et proposés à chacun au sein du parcours permanent s’appuient sur un fonds scientifique solide.

La philosophie et l’architecture du parcours permanent ont été construites en collaboration avec un comité d’une trentaine de personnalités issues des mondes scientifique et culturel. Ce comité intègre des chercheurs et universitaires, ainsi que des représentants des mondes de l’édition et de la presse. De nombreux autres experts de multiples disciplines et des professionnels français et étrangers ont également contribué à l’élaboration de ce fonds scientifique.

    La composition du Comité scientifique et culturel

    • Françoise Argod-Dutard : professeur de langue et littérature français - Université Bordeaux Montaigne
    • Bruno Boidron : directeur des Editions Féret
    • Robert Coustet : historien d’art, professeur émérite - Université Bordeaux Montaigne
    • Jacques Fanet : ingénieur agronome, ancien directeur adjoint de l’INAO, ancien directeur du Syndicat des Coteaux du Languedoc
    • Michel Guillard : Docteur en sciences odontologique, co-fondateur et ancien directeur de la revue l'Amateur deBordeaux, coordinateur de la candidature de la Champagne viticole au Patrimoine mondial de l'Unesco
    • Sandrine Lavaud : maître de conférences en histoire médiévale - Université Bordeaux Montaigne, présidente du Centre d’Etude et de Recherche sur la Vigne et le Vin
    • Jean-Marc Orgogozo : docteur en médecine & professeur - CHU Pellegrin Bordeaux
    • Joël Rochard : ingénieur agronome, directeur de la Station Régionale Champagne de l’IFVV
    • Hubert Sacy : directeur général de l'association canadienne Educ'Alcool
    • Marie-Christine Tarby-Maire : présidente de l'association Vin & Société
    • Hélène Velasco professeur de géographie - Université Bordeaux Montaigne
    • Jérôme Baudouin : journaliste à « La Revue du Vin de France »
    • Jean-Pierre Corbeau : professeur de sociologie et responsable de la licence « Commercialisation des vins » - Université de Tours
    • Nicolas de Baillencourt : grand Chancelier de l'Académie du Vin de Bordeaux
    • Michel Figeac : professeur d'histoire moderne - Université Bordeaux Montaigne, directeur du Centre d'Etude des Mondes Moderne et Contemporain
    • Yves Harte : journaliste, écrivain, rédacteur en chef de « Sud-Ouest »
    • James Lawther : Master of Wines, consultant indépendant, écrivain et journaliste
    • Jocelyne Perard : professeur de climatologie, titulaire de la chaire UNESCO Culture et Tradition du Vin - Université de Bourgogne
    • Xavier Rosan : fondateur et directeur de rédaction de la revue « Le Festin »
    • Jacques Sargos : historien de l’art, écrivain, éditeur à Bordeaux
    • André Tchernia : archéologue, directeur d'études - l'École des Hautes Études en Sciences Sociales
    • Jean-Didier Vincent : docteur en neurobiologie, membre de l’Institut, professeur émérite à l'Université Paris-XI, président du comité scientifique de l’ISVV
    • Jean-Claude Berrouet : œnologue, ampélologue, ancien maître de chai des Etablissements Moueix
    • Christian Coulon : anthropologue, professeur de sciences politiques, IEP Bordeaux
    • Denis Dubourdieu (1949-2016) : ingénieur agronome, professeur d’œnologie, directeur de l’ISVV
    • Gilbert Garrier : professeur émérite d’histoire contemporaine, Université Lumière-Lyon 2
    • Jean-Paul Kaufmann : journaliste, écrivain, ancien rédacteur en chef de « L’Amateur de Bordeaux » et fondateur de « L’Amateur de Cigare »
    • Patrick McLeod : docteur en médecine, président de l’Institut Français du Goût
    • Jean-Robert Pitte : professeur de géographie, président honoraire de l’Université de Paris IV -Sorbonne, membre de l’Institut Français du Goût, président de la Société de Géographie
    • Philippe Roudie : professeur de géographie émérite de l’Université Bordeaux Montaigne
    • Jean Saric : docteur en médecine, professeur au CHU de Bordeaux
    • Amancio Tenaguillo y Cortazar : maître de conférences en lettres modernes, fondateur et président de CEPDIVIN

    Découvrez aussi