La Cité du Vin est ouverte aujourd'hui de 10h00 à 19h00.

Vous êtes
Dégustation commentée "cépages modestes"

Dégustation commentée "Cépages modestes"

Week-end Thema Cépages modestes
DEGUSTATION COMMENTEE | SALONS LA FAYETTE / Week-end Thema Cépages modestes
Samedi 6 avril 2019 à 17h30

Horaires

Début : 17h30
Durée : 1h15

Accessibilité

Tarif Abonné 9,60€ / Tarif plein
12,00

Vous êtes ici

Présentation

Le point commun entre le petit verdot, le bouysselet, le carmenère et l’abouriou ? Ce sont 4 cépages du sud-ouest, cépages modestes, cépages de terroir.

Aujourd’hui, certains cépages rares risquent de disparaître. Leurs producteurs défendent une identité, mais aussi un patrimoine ampélographique, pour les préserver. Venez découvrir 4 vins atypiques présentés par nos médiateurs oenoculturels et laissez-vous surprendre par ces cépages anciens, qui ont su traverser l’histoire et qui font partie des richesses de la civilisation du vin : ils sont notre héritage.

Les vins dégustés :

  • Bouysselet , Le Grand B ,Château La Colombière, Fronton
  • Abouriou, Domaine Elian da Ros, Côtes du Marmandais
  • Carménère, Château le Geai ; Bordeaux Supérieur
  • Petit Verdot, Les mains sales, Vignobles Bouillac, Blaye

Vous avez dit « cépage modeste » ?

Qu’on ne s’y trompe pas : le qualificatif de modeste n’est nullement dépréciatif.

En termes ampélographiques, la « modestie » s’oppose à la « noblesse » affirmée d’un certain nombre de cépages (pinot noir, chardonnay, merlot, cabernet sauvignon, riesling, etc.) qui peuvent fournir des vins extraordinaires quand ils sont dans leur terre d’élection. Mais comme ils sont dits « nobles », on leur a fait quitter leur berceau d’origine et ils sont allés s’égailler (et perdre leur âme ?) dans le monde entier.

Il importe de considérer la modestie dont il s’agit ici comme une valeur humaine, éminemment respectable, une valeur d’avenir, une valeur durable. La modestie ampélographique ne vise pas la compétition, le toujours mieux, le toujours plus. Elle revendique une existence assumée et refuse les superlatifs, à la recherche d’une vérité locale.

Les cépages « modestes » sont bien chez eux, reflet du rapport intime et irremplaçable entre la nature d’un endroit bien précis et un homme, le vigneron, qui entend faire quelque chose qui lui convient, continuer à écrire de son mieux et dans la durée une page commencée il y a longtemps.

La Cité du Vin leur consacre tout un Week-end Thema du 5 au 7 avril 2019.

En partenariat avec l'association Rencontres des Cépages Modestes et l'Interprofession des Vins du Sud-Ouest

En partenariat avec