La Cité du Vin est ouverte aujourd'hui de 10h00 à 19h00.

Vous êtes
A la rencontre des cépages modestes du sud ouest

A la rencontre des cépages modestes du Sud-Ouest

Week-end Thema Cépages modestes
PROJECTION | RENCONTRE / AUDITORIUM / Week-end Thema Cépages modestes
Samedi 6 avril 2019 à 15h00

Horaires

Début : 15h00
Durée : 1h30

Accessibilité

Tout public
Billet à retirer sur place ou en ligne
Gratuit

Vous êtes ici

Présentation

Cette rencontre autour des cépages modestes du Sud-Ouest est précédée par la projection d’un court-métrage « A la recherche des cépages oubliés » réalisé par Odile Debacker (2017, France 3, 12 minutes). Ce film a reçu le Prix Science & Culture du Festival Oenovidéo décerné par la Fondation Internationale pour les Sciences & Culture de la vigne et du vin (Aigle, Suisse).

Résumé du film :

Ils sont une promesse d’avenir et pourtant, les cépages oubliés ont bien failli disparaître totalement. Sauvés par quelques pionniers il y a trente, voire quarante ans, et préservés par des vignerons passionnés qui ont su en tirer de précieux vins de terroir, ils sont aujourd’hui l’objet de toutes les attentions et sont même recherchés par un public averti.
En Occitanie, l’engouement pour les cépages autochtones souffle un vent d’espoir contre le réchauffement climatique.

Du conservatoire national de Vassal, à Sarragachies, seule parcelle au monde monument historique en passant par Gaillac et la forêt de Grésignes, nous suivons ces hommes et ces femmes qui recherchent et protègent la biodiversité de la vigne sous toute ses formes. Chacun à sa façon se réapproprie ce patrimoine génétique que des siècles ont amenés jusqu’à nous.
Les derniers cépages locaux inscrits au catalogue national n’ont pas fini de nous surprendre, ils sont même porteurs de bien des espoirs.

Le film sera suivi d’une table ronde avec les intervenants suivants :

  • Olivier YOBREGAT, en charge des activités matériel végétal au pôle Sud-Ouest, Institut français de la vigne et de vin
  • Julia RIFFAULT, ingénieure agronome, pépinières Lilian Berillon
  • Loïc PASQUET, vigneron

Animé par André DEYRIEUX, consultant en œnotourisme, Winetourisminfrance.com

En partenariat avec l'association Rencontres des Cépages Modestes

Vous avez dit "cépages modestes" ?

Qu’on ne s’y trompe pas : le qualificatif de modeste n’est nullement dépréciatif.

En termes ampélographiques, la « modestie » s’oppose à la « noblesse » affirmée d’un certain nombre de cépages (pinot noir, chardonnay, merlot, cabernet sauvignon, riesling, etc.) qui peuvent fournir des vins extraordinaires quand ils sont dans leur terre d’élection. Mais comme ils sont dits « nobles », on leur a fait quitter leur berceau d’origine et ils sont allés s’égailler (et perdre leur âme ?) dans le monde entier.

Il importe de considérer la modestie dont il s’agit ici comme une valeur humaine, éminemment respectable, une valeur d’avenir, une valeur durable. La modestie ampélographique ne vise pas la compétition, le toujours mieux, le toujours plus. Elle revendique une existence assumée et refuse les superlatifs, à la recherche d’une vérité locale.

Les cépages « modestes » sont bien chez eux, reflet du rapport intime et irremplaçable entre la nature d’un endroit bien précis et un homme, le vigneron, qui entend faire quelque chose qui lui convient, continuer à écrire de son mieux et dans la durée une page commencée il y a longtemps.

La Cité du Vin leur consacre tout un Week-end Thema du 5 au 7 avril 2019.

L’association Rencontres des Cépages Modestes

L’association Rencontres des Cépages Modestes a été créée en 2010 par Philippe Meyer, Jean Rosen et André Deyrieux.
Son but ? Valoriser les cépages rares, modestes, oubliés, historiques, et les vignerons qui les redécouvrent et les remettent en culture et en bouteilles. Chaque année, au début du mois de novembre, l’association réunit à Saint-Côme-d’Olt dans l’Aveyron vignerons, sommeliers, œnologues, historiens, ampélographes (experts des cépages), scientifiques et amateurs passionnés pour des rencontres mêlant débats, conférences, tables-rondes et bien sûr dégustations. Des vignobles étrangers sont invités à se joindre aux vignobles de France.

Le site web www.rencontres-des-cepages-modestes.com retrace précisément l’activité de ces Rencontres.
Cette aventure a donné lieu à un ouvrage paru chez Dunod : A la Rencontre des cépages modestes et oubliés, dont la deuxième édition est parue en mai 2018.

André DEYRIEUX

Erudit en patrimoines culturels de la vigne et du vin mais aussi précurseur dans le domaine de l’œnotourisme, André DEYRIEUX possède des compétences multiples.

Consultant en stratégie œnotouristique et en valorisation des patrimoines œnoculturels, il a développé une méthode de travail – dite méthode PVM – visant à la Patrimonialisation, à la Valorisation (notamment par le storytelling), et à la Marchandisation des patrimoines œnoculturels des vignobles.
Expert en accompagnement à la labellisation Œnotourisme des territoires il anime la plateforme de conseils et de services de l'œnotourisme Wine Tourism Consulting.

Également enseignant et homme de média, André DEYRIEUX est l'un des fondateurs de l'AEFO - Association Européenne de Formation à l'Œnotourisme. Il intervient sur le sujet des stratégies de l’œnotourisme à l'Université du Vin de Suze-la-Rousse, à l'ISV - Institut Supérieur du Vin de Montpellier (MBA Wine Tourism and Communication). Il anime, depuis sa création en 2006, le magazine web de l'œnotourisme Winetourisminfrance.com et assure une chronique pour l'émission In Vino Sud Radio d'Alain Marty.

André DEYRIEUX est également à l’origine de publications, toujours en lien avec le vin, sommelier conseil et membre, pour ses qualités d’expert, du CSO et du jury du Prix Suisse de l’Œnotourisme.

Olivier YOBREGAT

En poste à l'Institut français de la vigne et de vin depuis janvier 2008, Olivier YOBREGAT a effectué 4 années comme conseiller en viticulture et œnologie à la Chambre d’Agriculture du Tarn de 1995 à 1998. Il a ensuite assumé la direction de la SICAREX Sud-Ouest de 1999 à 2007, avant que cet organisme, dédié intégralement à la conservation, l’étude et la multiplication du matériel végétal, ne soit intégré au sein de l’IFV en 2008.

Ses fonctions et recherches à Institut français de la vigne et de vin :

  •  Création, coordination et suivi des conservatoires régionaux
  • Responsable du projet national «Prospections et gestion des conservatoires de clones»
  • Implication dans l’Unité Mixte Technologique «Géno-vigne» (IFV, INRA, Montpellier SupAgro)
  • Réalisation des programmes régionaux de sélection clonale
  • Conduite des expérimentations liées au matériel végétal (cépages et porte-greffes)
  • Responsable de l’Etablissement de Prémultiplication du pôle Sud-Ouest
  • Suivi et exploitation d’un parc de 30 ha de vignes-mères de greffons
  • Participation aux recherches liées aux maladies de dépérissement (maladies du bois, phytoplasmes, Syrah…)
  • Relations avec les pépiniéristes et représentation ponctuelle pour ENTAV International

En partenariat avec